Groupe MHT

10, rue Cormier, Drummondville, QC J2C 0L4
Accueil > Nouvelles > Article

Toyota Sequoia 2020 : grand comme un arbre

2020-02-04

Au cas où vous ne le sauriez pas, le Sequoia est un arbre géant qu'on retrouve notamment dans l'Ouest canadien. C'est un arbre qui peut vivre plusieurs centaines d'années et qui atteint des proportions ridicules. On comprend donc mieux pourquoi Toyota a décidé d'appeler le Sequoia ainsi puisque tout comme l'arbre, le VUS du constructeur japonais est démesuré et son concept est vieux comme la terre. Néanmoins, c'est loin d'être un mauvais véhicule et il est fortement apprécié dans la communauté des véhicules tout-terrain en raison de ses compétences hors routes. Toyota offre d'ailleurs un ensemble TRD spécialement pour ceux et celles qui aiment sortir des sentiers battus.

Lorsque je dis que le Toyota Sequoia est vieux comme la Terre, c'est avec un peu d'exagération puisque le VUS du constructeur japonais a été introduit sur le marché en 2001, mais sa dernière refonte esthétique majeure remonte à 2007 et c'est peut-être là que le constructeur japonais perd quelques points, car lorsqu'on monte à bord de son VUS, c'est quelque chose qui se fait sentir assez rapidement. Ironiquement, malgré son âge, le Toyota Sequoia se vend assez bien et les chiffres de ventes restent assez stables d'une année à l'autre. La clientèle pour ce genre de véhicule n'est pas très vaste, mais il semble que le Sequoia ait trouvé la bonne formule pour plaire à au moins 12 000 personnes par années. Toutefois, ça, c'est en ce qui concerne la production totale puisqu'au Canada, c'est moins de 1 000 Sequoia qui trouvent preneur chaque année.

Motorisations

Lorsqu'on pense à Toyota, la première chose qui nous vient en tête, c'est généralement une petite voiture hybride économique à la pompe, mais laissez-moi vous dire que le Sequoia se trouve à l'opposé de tout ça. Le VUS du constructeur japonais est propulsé par un gargantuesque moteur V8 de 5.7 litres qui affiche une puissance de 381 chevaux et 401 livres-pied de couple. Le tout est relié à une boîte automatique à 6 rapports et un rouage 4x4 de série. Inutile de vous dire que le Sequoia est particulièrement gourmand avec cette combinaison. En fait, pour les besoins de la cause, le VUS du constructeur japonais affiche une consommation moyenne de 18.4L/100km en ville et 13.8L/100km sur autoroute. Je suis certain que la consommation de carburant est loin d'être votre priorité si vous magasinez dans cette catégorie, mais avec toutes les technologies hybrides qu'il propose, je crois que Toyota aurait pu faire nettement mieux en ce qui concerne l'aspect mécanique du Sequoia.

Pour ce qui est de l'expérience de conduite du Toyota Sequoia, je dois dire que ce dernier est assez intéressant. Il offre sensiblement la même robustesse sur la route qu'un camion et c'est un véhicule à bord duquel on se sent en sécurité. Il est massif, mais il est étonnamment facile à conduire dans les grandes villes où la circulation est plus dense. En revanche, si vous voulez exploiter le plein potentiel du Sequoia, il vous faut sortir des sentiers battus et je dois dire que le VUS du constructeur japonais est assez efficace sur des terrains accidentés. Disons que l'ensemble TRD en fait l'un des véhicules les plus compétents de sa catégorie en matière de conduite hors route.

Équipements et technologies

Avec un prix de départ de 63 704$, le Toyota Sequoia 2020 ne convient bien évidemment pas à toutes les bourses, mais c'est le prix à payer pour obtenir un véhicule aussi grand et robuste. Toutefois, si vous voulez ajouter du confort, du luxe et de la technologie, vous avez encore quelques dollars à dépenser. La version Limited est disponible à partir de 70 629$ et la version Platinum est offerte à partir de 78 814$. Si vous faites un peu le tour du marché, on joue ici dans le territoire de certains VUS de grand luxe comme le Porsche Cayenne et le BMW X5. C'est donc un pensez-y-bien. En revanche, le Sequoia n'est pas vraiment le genre de véhicule qu'on compare aux autres. Ce sont généralement les adeptes de la marque qui optent pour ce dernier, car c'est la seule option possible si on veut un véhicule familial utilitaire de grand format.

Design

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la dernière refonte esthétique du Toyota Sequoia remonte à 2007, ce qui veut dire que le VUS du constructeur japonais n'a pratiquement pas changé depuis. Pour vous donner une idée de la chose, Toyota proposait de nombreux véhicules avec des lecteurs cassettes à cette époque et la technologie Bluetooth commençait à peine à faire son entrée sur le marché. Toutefois, son design reste encore passablement actuel en raison de sa simplicité et de son élégance. Disons simplement que les véhicules de ces dimensions n'ont pas besoin de couleurs flamboyantes ou d'éléments visuels provocateurs pour plaire, ce qui fait en sorte qu'ils vieillissent généralement mieux. D'ailleurs, la majorité des rivaux du Sequoia prennent eux aussi de 7 à 10 ans avant de changer de forme à nouveau.

L'habitacle du Toyota Sequoia est très spacieux et confortable, mais c'est de loin l'endroit où on ressent le plus son âge. Sa planche de bord date clairement de l'ère jurassique et certaines de ses commandes sont probablement déjà exposées dans un musée. Malgré sa fourchette de prix onéreuse, le Sequoia n'offre qu'un toit ouvrant de petite taille et la majorité des matériaux qui composent l'habitacle sont de mauvaise qualité, et ce, même dans sa version la plus cossue.

Les points faibles

Il est certain que le design du Sequoia et la mauvaise qualité de finition sont attribuables à une époque où les critères de sélection étaient moins sévères qu'aujourd'hui. Néanmoins, le constructeur japonais aurait certainement pu offrir une importante mise à jour de mi-parcours. De plus, on se demande encore pourquoi aucune motorisation hybride n'est offerte avec le Sequoia.  

Les points forts

C'est un véhicule robuste et très fiable. De plus, le Toyota Sequoia propose des compétences hors route impressionnantes et c'est un véhicule qui maintient une excellente valeur de revente.

Élément signature

Je crois que ce qui permet au Toyota Sequoia de se distinguer de la masse, c'est d'abord et avant tout son important gabarit, mais parmi les géants, il n'offre rien de bien spécial si non le fait que ses capacités hors routes sont supérieures à la moyenne.

Résumé

C'est plutôt ironique que l'un des véhicules les plus gourmands sur le marché porte le nom d'un arbre protégé. Néanmoins, le Toyota Sequoia demeure intéressant malgré tout puisqu'il se vend bien. On est d'accord sur le fait qu'il n'est pas conçu pour tout le monde, mais ceux et celles pour qui le VUS du constructeur japonais répond à leurs besoins, c'est le Saint-Graal.

Jean-Sébastien Poudrier

51128

Promotions
SVP CONFIRMER
Dans le but de se conformer à la Loi Canadienne Anti-Pourriel, nous vous demandons de confirmer si vous désirez que nous vous communiquions nos rabais, promotions, offres et ventes privées à l'avenir.
OUI
NON